Federation of American Scientists Case Studies in Dual Use Biological Research Module 2.0: Poliovirus Case Study
Topic: Discussion Subtopic: Issues and Implications

Les bénéfiques potentiels de l’amélioration de la technologie de synthèse de l’ADN pour la santé et le bien être sont énormes. Mais ces avancements présentent le défi de pouvoir équilibrer l’ouverture de la recherche et la vigilance nécessaire afin d’être responsable du matériel, de la technologie et du savoir pouvant être utilisés de manière inappropriée. La démonstration de la méthode de synthèse d’un virus en l’absence d’un modèle peut fournir un mécanisme pour la synthèse de pathogènes plus dangereux et plus mortels par les terroristes.

Actuellement, l’agent de la variole, un virus extrêmement virulent, n’existe officiellement que dans les laboratoires sécurisés du Centre de prévention et de contrôle des maladies (CDC) à Atlanta, en Georgie et au Centre de recherche fédéral en virologie et bactériologie (Vector) en Russie. Mais avec les nouvelles technologies génomiques, il est maintenant possible de créer des génomes synthétiques de la variole. Qui a accès à la technologie, quelles informations sont publiées et comment la technologie est utilisée sont des questions qui demandent une considération attentive alors que nous allons de l'avant. Au final, notre plus grande protection proviendra de la recherche scientifique menant à de meilleurs vaccins et à de meilleurs traitements. Mais il est temps pour les chercheurs en sciences biologiques qu’ils commencent à considérer les implications plus vastes de leur travail, dans le même esprit que les physiciens du nucléaire l'ont fait depuis le projet Manhattan et le développement de la technologie des armes atomiques.

Back Next
Topic Histoire et Biologie du poliovirus La synthèse de novo du poliovirus La réaction du public Discussion References Accueil